Apprenez à faire une bonne première impression en moins de 4 minutes !


4 minutes, c’est le temps qu’il faut en moyenne à votre cerveau pour savoir si vous allez apprécier une personne ou en avoir un a priori négatif.

Autant vous dire que la première impression est donc d’une importance cruciale. Les êtres humains se mesurent rapidement. Nos premières impressions sont influencées par un certain nombre de facteurs, tels que l’âge, la culture, la langue, le sexe, la forme du visage, apparence physique, l’inflexion vocale, l’attractivité et l’état émotionnel général.

Nous avons tendance à nous attacher à nos impressions initiales sur les gens et à trouver très difficile de changer d’opinion à leur égard, même lorsque nous avons reçu de nombreuses preuves du contraire.

Les enjeux d’une première impression se retrouvent dans des domaines aussi divers que variés : il est donc évident que pour améliorer vos compétences relationnelles vous allez devoir travailler sur votre impact auprès d’inconnus.

N’oubliez jamais que les toutes premières impressions pourraient grandement marquer la façon dont vous êtes traités et vus dans de multiples contextes de la vie quotidienne.

1. Soignez l’image que vous renvoyez aux autres

L’image que vous diffusez aux inconnus que vous rencontrez dépend en grande partie de votre capacité à respecter certains codes sociaux et de votre propension à ne pas vous désolidariser des normes en vigueur dans l’environnement dans lequel vous évoluez.

Ainsi, votre image ne peut être figée, elle se doit de s’adapter au cadre de votre rencontre.

Adaptez votre style vestimentaire selon l’occasion :

Il faut évidemment éviter à tout prix de dépareiller, de sortir du moule dans lequel vos interlocuteurs évoluent.

Si vous vous rendez à un entretien d’embauche dans une banque, le costume cravate bien taillé, les chaussures de ville de bonne qualité et la coupe de cheveux classique seront des musts, alors que si vous vous présentez à une audition pour entrer dans un groupe de métal, vous devrez plutôt faire dans le hardcore…

Tout est question de cibles et de logique.

Un langage non verbal ouvert :

La première chose que les gens remarquent chez vous, outre votre style vestimentaire, c’est votre manière de vous tenir, votre démarche et vos expressions faciales.

Une personne qui veut impressionner son auditoire se doit donc impérativement d’être avenante, souriante et de savoir bouger dans l’espace pour refléter son assurance.

La timidité et la fermeture d’esprit sont des éléments qu’il faut réfréner par une motivation exacerbée.

Savoir que l’on sera jugé sur des critères personnels comme ceux-là engendre une pression importante, par suite, c’est votre capacité à en faire abstraction et à jouer le « rôle » qu’on attend de vous qui définira l’efficacité de votre première impression aux yeux de votre public.

Un niveau de langue correct et une attitude irréprochable :

Ce qui est vrai pour votre look est vrai pour votre attitude en général. Vous devez adapter votre manière d’être et de vous exprimer aux attentes des personnes évoluant face à vous.

Ce qui est certain, c’est que vous ne pourrez pas réagir de la même manière avec vos amis qu’avec un potentiel employeur.

Votre niveau de langage reflète votre culture générale et votre capacité à exceller. Ce dernier doit donc être travaillé si vous voulez démontrer votre charisme au travers des mots.

En ce qui concerne l’attitude adopter, faire une bonne impression repose sur votre capacité à être poli, réactif et aimable, même sous la pression du stress.

Les critiques ou les questions qui rendent votre raisonnement bancal ne doivent ni ne peuvent vous faire tourner vers l’agressivité ou une position défensive.

2. Affirmez votre charisme à travers des gestes simples

D’une manière générale, pour faire bonne impression, vous devez faire ressortir de votre attitude des qualités telles que la sympathie, l’empathie, la courtoisie, la confiance en soi et la crédibilité.

Analysons ensemble comment diffuser ces valeurs à travers vos réactions.

Un regard affirmé :

Lorsque vous rencontrez de nouveaux interlocuteurs, vous voulez leur démontrer que vous êtes une personne de confiance et crédible.

Une grande partie de ce message passe par votre aptitude à regarder ces derniers, droit dans les yeux, sans montrer la moindre hésitation. Pour afficher votre charisme, vos contacts visuels se voudront francs et soutenus.

Une personne qui détourne trop rapidement les yeux évoque explicitement son mal-être et ses doutes sont perceptibles. En plaçant votre interlocuteur virtuellement au-dessus de vous, vous reniez la relation d’égal à égal si importante dans l’instauration d’un respect mutuel et d’une entente cordiale.

Des sourires et des signes de tête :

Sympathie et empathie sont deux conditions inhérentes au fait de faire une bonne impression. Vous devez dès lors avoir l’air d’une personne respectable, qui prend en compte l’avis des autres individus et dont l’écoute est au cœur de réactions.

Pour que ces valeurs soient notifiées par les personnes qui échangent avec vous, vous devrez sourire de manière répétée et naturelle (entraînez-vous devant un miroir si ce n’est pas votre fort) et hocher la tête pour acquiescer avec leur discours quand ce dernier vous semble cohérent.

Une stature assumée :

Pour que les gens aient une opinion plus favorable de vous, ne renvoyez pas l’image d’une personne qui supporte le poids de la discussion sur ses épaules. Vous devez à tout prix vous tenir bien droit et la tête haute, en signe de confiance et d’assurance.

Pour exprimer votre stabilité et le sérieux, vous pouvez ainsi placer vos pieds et vos bras de manière symétrique, tout en veillant à être puissamment ancré dans le sol. Vous pouvez aussi tout à fait joindre les mains en phase d’écoute et les ouvrir lors de vos prises de parole afin de matérialiser le partage de votre point de vue.

Pour résumer, une bonne impression aide autrui à former de vous l’image d’une personne sereine, confiante et bien dans sa peau, qui évolue librement au sein d’un environnement dont elle maîtrise les codes et les valeurs.

Pour devenir un interlocuteur admiré, vous devrez donc prêter attention à votre gestuelle, votre regard, mais aussi votre manière de réagir sous la pression et vous baser sur une capacité d’écoute qui prouve votre respect envers les autres intervenants de votre sphère relationnelle.


8 réponses à “Apprenez à faire une bonne première impression en moins de 4 minutes !”

  1. C’est vrai que c’est dommage de rater sa première impression quand on sait qu’il faut 7 rencontres avant de la gommer…

    • 7 rencontres ? Que veux-tu dire ? Je pense que la première impression, bien qu’on puisse travailler à adopter le bon état d’esprit et à faire attention aux détails, dépend aussi de la perception des interlocuteurs rencontrés… Mais oui, comme tu le soulignes, autant éviter de la rater ! 😉

  2. LA 1re impression se fait en 1/10ème de seconde et non pas 4min. Le cerveau analyse les traits du visage et sait dans ce court délai s’il trouve la personne fiable, attirante, avenante ou non.

    • Bonjour,
      Votre remarque est sans doute vraie au niveau physiologique (quoique j’en doute), mais pas à une échelle psychologique. Nous sommes influençables notamment par la communication non verbale (posture, ton de la voix, gestuelle, regard)… et ces critères bien qu’intégrés de façon inconsciente, ne sont pas évalués de manière aussi rapide.
      Je vous remercie cependant pour votre participation !
      À bientôt

  3. Pour ma part, je pense que les 1res impressions sont indiscutablement bonnes à marquer.
    Mais il faut le savoir, le cerveau à tendance à se libérer des zones de négativité et se faire quelque chose d’agréable et bien beau.
    C’est d’ailleurs ce qui se traduit par la recherche incessante de bonnes choses. Ainsi une personne qui donne une mauvaise impression pour la 1re rencontre pourrait la corriger à condition que la suivante soit bien meilleure.
    Prenez des exemples personnels, et vous remarquerez certainement que dans beaucoup des cas, vous avez oublié la 1re impression en faisant une autre.
    Il est à noter aussi qu’il ne faut pas se fier à la 1re impression au risque de faire une grave erreur. L’exemple est simple, 80 % des personnes diront qu’il faut faire une 1re bonne impression, mais ce que l’on oublie c’est que les habitudes sont parfois très difficiles à changer brusquement donc, il est sûr qu’un jour on se dira peut-être : « mais je ne l’avais pas connu ainsi ! »
    Simplement, parce que la personne vous a sans doute fait une bonne impression au départ et voilà que ses habitudes lui rattrapent et vous le jugez autrement !
    Le mieux, c’est de rester naturel. Si vous êtes naturel et qu’une personne a aimé votre personnalité à la toute première rencontre, il est fort probable qu’elle vous aimera pour le reste, puisque vous êtes ainsi, par contre elle pourra vous détester lorsqu’elle saura que vous n’êtes pas celui ou celle dont elle se faisait image !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.