Développez un optimisme dont vous pourrez être fier !


Améliorer sa vie de tous les jours repose en grande partie sur un choix personnel et l’adoption de dispositions psychiques spécifiques.

Parmi ces dernières, l’optimisme est sans doute l’une des plus efficaces pour faire évoluer votre état d’esprit vers la plénitude.

Les plus grands philosophes se sont d’ailleurs penchés sur sa signification, d’Aristote à Voltaire, mais sa plus belle définition reste selon moi, celle formulée par Carmen Sylva (reine de Roumanie du XIXème siècle) : « L’optimisme, c’est voir la vie à travers un rayon de soleil ».

Si les aléas quotidiens rendent l’adoption de ce concept philosophique souvent difficile, l’optimisme semble pourtant posséder des vertus qui dépassent le simple fait de voir les choses du bon côté.

En effet, on peut facilement y puiser motivation et motifs de satisfaction.

C’est donc dans l’optique de faire de l’optimisme un allié de votre vie de tous les jours que je me propose aujourd’hui de vous livrer 3 conseils qui vous permettront de voir le verre à moitié plein quand d’autres le verraient à moitié vide.

1. L’optimisme par la remise en question positive

Si l’optimisme n’empêche évidemment pas de faire face à des situations problématiques, il permet cependant d’en relativiser l’impact sur votre état d’esprit.

Votre épanouissement repose sur votre capacité à vous poser les bonnes questions afin de surmonter l’adversité et de sortir grandi de chaque épreuve.

Ainsi, en situation délicate, il vous reviendra non pas de vous apitoyer sur votre sort ou de penser à une probable issue négative, mais bien plus de vous demander en quoi cette situation peut vous être bénéfique.

Peut-elle vous apporter des armes pour réagir dans le futur ? Vous donne-t-elle l’opportunité de prouver votre valeur ou de mettre en avant votre capacité d’adaptation ?

Chaque événement entraîne en réalité un ensemble de conséquences dont il vous appartient de définir l’influence sur votre personnalité.

Même les cas extrêmes, comme le décès d’un proche par exemple, peuvent au final vous faire réfléchir sur votre propre vie et vous donner matière à évoluer, que cela soit d’une manière psychique, intellectuelle ou morale.

À ce titre, j’aimerais vous faire part de quelque chose de très personnel.

C’est dans mon cas la perte de mon grand-père qui m’a permis de remettre pas mal de choses en question.

Ancien directeur d’hôpital, Henry était un homme charismatique et de poigne, se laissant rarement aller à montrer ses véritables sentiments. Enfant, il m’était difficile d’échanger avec lui.

Juste après qu’il ne nous quitte, j’ai appris qu’il plaçait en moi des espoirs sincères et une confiance aveugle dans la réussite mes propres entreprises.

Quand le doute m’envahit, je repense à ces quelques mots et cela me permet d’aborder l’avenir de manière plus confiante.

J’y puise une réelle motivation, comme si je voulais prouver à mon grand-père qu’il avait raison de croire en moi et lui montrer que non, je ne laisserai pas tomber.

2. L’optimisme au contact du monde extérieur

Votre capacité à voir les choses du bon côté dépend évidemment de l’influence de votre environnement.

Entouré de personnes qui broient perpétuellement du noir, il vous sera difficile de cultiver cette nouvelle dynamique.

L’optimisme, tout comme l’enthousiasme ou la joie de vivre est contagieux.

Votre but est donc de passer un maximum de temps en compagnie des personnes qui ne semblent pas crouler sous le poids du stress ou de leurs problèmes.

Non pas que vous ne puissiez pas aider ces derniers de temps à autre, mais la négativité ambiante finirait par nuire à votre propre mode de réflexion.

Ressourcez-vous auprès de vos proches, de vos amis sincères ou de votre partenaire afin de pouvoir leur confier vos doutes, vos errements, vos problèmes.

Les personnes qui vous aiment auront toujours tendance à vous remonter le moral et à vous aider à sortir le positif de chaque situation.

Le dialogue est bien souvent votre meilleure arme pour changer votre perspective et établir un raisonnement constructif améliorant votre propre perception de votre personnalité.

Si vous n’avez pas l’opportunité de fréquenter assidûment les personnes qui comptent le plus pour vous, vous pouvez toujours vous accorder des « séances quotidiennes d’optimisme » en lisant des blogs vous permettant de réfléchir sur votre situation, en allumant la télévision ou encore en écoutant de la musique qui se voudra dynamique et entraînante afin de chasser au plus vite toute idée noire de votre esprit.

Vous n’avez pas de limitation particulière en ce qui concerne vos sources extérieures d’inspiration : vous êtes libre de faire vagabonder votre esprit où bon vous semble, à partir du moment où ce dernier se nourrit d’idées et d’images qui vous permettront d’améliorer votre état d’esprit et de tendre vers l’optimisme.

3. L’optimisme dès le réveil

Votre état d’esprit au réveil détermine bien souvent la manière dont le reste de votre journée va se dérouler.

Cela prit en considération, pourquoi ne pas commencer cette dernière de la meilleure des manières ?

Dès la prise de votre petit-déjeuner, concentrez-vous sur des pensées positives.

Dites-vous que vous allez passer une excellente journée, faites de nouvelles rencontres, de nouveaux défis et de nouvelles sources de satisfaction.

Si votre état d’esprit ne semble pas s’améliorer par cette simple stimulation intellectuelle, vous pouvez alors imaginer quelque chose de plus physique comme une séance d’étirements, de « musculation » ou un jogging qui vous permettront d’évacuer tout stress et de commencer sur une bonne note, avec l’impression d’avoir déjà réalisé quelque chose de concret avant même de vous rendre sur votre lieu de travail.

L’optimisme est une disposition psychique qui n’est pas fondamentalement difficile à appréhender.

En revanche, votre capacité à le développer et à le conserver vous demandera plus d’efforts et une réelle qualité d’introspection.

Votre recherche du bonheur passe par ce réflexe quotidien, de vous dire que vos problèmes, loin d’être insurmontables, vous sont profitables dans la construction d’une personnalité épanouie et en phase avec elle-même.


8 réponses à “Développez un optimisme dont vous pourrez être fier !”

    • Merci bien. Effectivement l’optimisme n’est pas qu’une manière d’être, cela peut se travailler au quotidien!

  1. Ce sont effectivement des outils que je propose en coaching et que je pratique moi-même !
    Il est surprenant de constater comme de petites choses peuvent grandement changer la couleur d’une journée !
    Décider de se réveiller de bonne humeur est pour moi la base, le ton donné à toute une journée (et à tout ce qui va se passer) !
    À recommander !

    • Approuvé ! 🙂 L’optimisme est une philosophie de vie, qui une fois adoptée, change notre perception du monde. Cela nous permet de trouver de plus nombreuses sources de satisfaction!

  2. Pour avoir de l’optimisme, il faut faire des affirmations : je suis en pleine forme, je suis serein, je suis l’amour, je suis la bonté…
    Les pensées positives détruisent les pensées négatives.

    • Effectivement, la fameuse méthode Coué peut aider à atteindre l’optimisme.
      Cependant, ses limitations se font sentir en cas de matérialisation de l’échec. Celui-ci peut alors être dévastateur.
      Mais c’est globalement un très bon état d’esprit à adopter 🙂 Merci pour ce commentaire !

  3. Merci pour cet article. Je retrouve vraiment ce que vous dites dans mon cas.
    L’an dernier, j’avais une promotion avec des gens très intelligents, mais qui passaient leur temps à s’amuser de tout et de rien (je suis étudiante en licence de chimie), mais cette année c’est une autre histoire. J’ai changé d’université et l’ambiance est plus stressante.
    Le niveau pour les études est plus ainsi que celui des discussions. De jour en jour, je m’ennuie encore plus et je perds mon optimisme.
    Il ne me reste plus que le sport, mais pour y aller c’est une autre histoire…

    • Bonjour Sara, et merci pour votre participation !
      En changeant d’univers, il faut aussi un certain temps d’adaptation. Le dépaysement peut impacter l’optimisme. Espérons donc que vous retrouverez la motivation et continuerez à vous épanouir !
      Le sport est en effet une source d’apaisement, ne lâchez pas !
      À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.